Être écoresponsable à l’ère des unboxing

Frédérique Lauzière
10 octobre 2019

Avec les récents débats et prises de position sur l’environnement, nous n’avons pas le choix de nous questionner sur notre empreinte écologique en tant qu’individus, mais aussi en tant qu’entreprise. J’ai donc pris le temps de me questionner sur la meilleure manière de s’améliorer en tant qu’agence de relationspubliquesà l’ère des « unboxings », lancements de produits et envois médias ! Voici donc 5 astuces que l’on vous partage, dans le but de s’entraider dans ce combat contre les réchauffements climatiques

1. Ustensiles et autres en événements

Lors d’un événement média, il est important de garder un budget pour des couverts et des ustensiles composables ou réutilisables. C’est de plus en plus simple de trouver des couverts en bambou compostable qui ne fracasseront pas votre budget ! Même chose pour les pailles, les serviettes de table et les ustensiles. Vous pouvez aussi vous amuser à accorder vos pailles aux couleurs de votre événement.

Pour ce qui est des verres, dans tous les cas, vous en sortez gagnant en choisissant de créer des verres réutilisables à l’image de votre client. Ces verres personnalisés vous permettent de générer du chouette contenu sur les médias sociaux avec des photos des boissons et des cocktails, en plus d’être écoresponsables.

2Bien cibler et valider l’intérêt des destinataires

La première étape avant l’envoi des colis est de bien cibler les médias visés par celui-ci et de s’assurer de leur intérêt à recevoir certains produits. Ainsi on s’assure d’éviter le gaspillage et la frustration dû aux déchets créés par les envois de la part des médias qui sont de plus en plus sensibles à ce problème de colis médias qui vont directement aux poubelles.

 

3. Composition des cadeaux en événements et des envois médias

La composition des envois et des cadeaux lors des événements est bien importante. À l’ère du numérique, vous n’avez pas toujours besoin de donner un communiqué ou des « lookbook » en version papier. Peut-être comme solution, considérer faire une clé UBS avec tous les fichiers de votre client. Celle-ci pourra être réutilisée facilement par la suite.De plus en plus, il est important de donner des articles qui n’auront pas un usage unique. De cette manière, les articles ayant plusieurs usages ou plusieurs vies pourront à leur tour servir d’objet promotionnel et appuyer la création de contenu sur les différentes plateformes. C’est le bon moment pour s’amuser avec les colis en proposant d’emblée une seconde vie à celui-ci aux médias !

 

4. Minimiser les emballages et mieux emballer

Une autre problématique majeure des colis demeure le suremballage. Nul besoin d’une énorme boîte pour envoyer un simple livre par exemple. Prenez le temps de valider les dimensions de votre envoi avant de partir à la recherche d’une boîte, d’un sac ou encore d’une enveloppe. De plus, il est pertinent d’orienter vos choix vers des emballages recyclables permettant ainsi de réduire au maximum l’utilisation de plastique. À titre d’exemple, si votre envoi est fragile, opter pour du papier bulle recyclable. Les médias autant que vos clients seront sensibles à cette attention et ce souci du détail.

 

5. Considérer le déplacement des colis

Finalement, lorsqu’il est temps de planifier votre envoi média, il est nécessaire de considérer le transport nécessaire pour arriver à destination. D’abord, prioriser le plus possible des envois par coursier à vélo, si vos colis ne sont pas trop imposants évidemment. Ensuite, une autre tactique efficace est de regrouper vos envois lesplus possiblesselon les lieux d’expédition. Si vous avez plusieurs envois pour différentsclients, cela vaut la peine de les combiner à d’autres adresses à proximité afin d’éviter d’envoyer un coursier au même endroit deux à trois fois plutôt qu’une. Souvent, tout dépendant de la compagnie, le nombre de colis n’aura pas d’impact sur le montant de la course !

Ces petits trucs exigent une adaptation et davantage de recherches, mais je suis confiante qu’ils font une réelle différence environnementalement parlant. Ce sont des efforts qui en valent l’investissement!  Même si tous ne peuvent faire un 180 toute de suite, essayons de faire des efforts en ce sens!

Commentaires